Le projet

Noria

Univers hybride d’immersion pour un parcours réussi vers l’enseignement supérieur d’Alsace

Le constat

L’information proposée sur l’orientation et les études est riche, multimodale et de qualité. Cette offre a cependant du mal à toucher sa cible : les jeunes expriment leurs difficultés d’orientation dans un système et une offre complexe, les réorientations en licence sont fréquentes.
En conséquence, l’université démocratique peine à remplir sa mission d’accueil et d’accompagnement à la réussite de tous les étudiants.

Notre vision

Noria articule des dispositifs médiateurs, afin de favoriser une meilleure appropriation de l’information et de l’offre de formation du site Alsace. Notre cible principale est celle des publics éloignés des études (territoires ruraux, dimension sociale et culturelle, handicap, etc.). L’objectif est de proposer des actions et des dispositifs répondant aux besoins particuliers de cette cible. Par son approche inclusive de l’orientation et de la préparation à l’enseignement supérieur, le projet Noria profitera à l’ensemble des candidats aux études potentiels et permettra de toucher plus efficacement les publics fragiles.

Les forces du projet

Le levier principal que nous souhaitons actionner est celui de la proximité, élément déterminant de l’appropriation de l’information : rapprocher les lieux, les acteurs et les actions.

Nous défendons l’idée que la démarche d’orientation s’inscrit dans un processus continu d’information, d’appropriation et d’expérience, ainsi que de réflexivité sur soi, son parcours et son projet.

Nous axerons donc Noria sur ce processus et en particulier sur l’expérience vécue, qu’elle soit réelle ou virtuelle. Par là, l’étudiant pourra réellement et progressivement développer sa connaissance et sa culture de l’université. Il pourra aussi se projeter dans son parcours d’étudiant grâce à l’identification, rendue possible par les situations vécues et observées.

Les principes d’action de l’univers Noria

Co-modalité : la plupart des dispositifs sont proposés à la fois en présence et à distance (webinaires, simulations, immersions virtuelles) pour permettre à tous les élèves, ainsi qu’aux prescripteurs, de participer quelles que soient leurs contraintes, de manière à multiplier les opportunités d’engagement.

Hybridation : le projet est articulé autour d’actions sur site (établissements d’enseignement supérieur et du secondaire) et en ligne de manière à multiplier les opportunités d’engagement dans le parcours labellisé.

Action et collaboration : Il ne s’agit pas de produire de l’information en plus, mais d’agir sur les modalités de production et de diffusion, en transposant les pédagogies actives à l’orientation. Agir ensemble pour l’orientation produit en effet de la connaissance (entre élèves et étudiants, entre enseignants du secondaire et du supérieur), ce qui permet d’agir sur les représentations.